fbpx

De plus en plus de personnes s’en plaignent apparemment. J’ai moi-même tendance à en souffrir par périodes.

Les causes

D’un point de vue purement énergétique, technique, je dirais que les causes de l’insomnie sont dans le système foie. Qu’est-ce à dire ? Qu’est-ce que le foie d’un point de vue énergétique ? C’est le guerrier du corps et de la conscience, notre sentinelle. Lorsque je ne dors pas bien, j’observe que c’est mon système foie qui est excessivement en branle, comme une machine à laver qui cahoterait à l’intérieur. Cela résonne sur le mental (le cerveau frontal) qui suit exactement le même mouvement_ on peut aussi comparer ça à un hamster tournant sa roue.

Donc si notre sentinelle n’est pas tranquille, c’est qu’il y a un problème. Elle est, faisant partie de notre conscience profonde, beaucoup plus intuitive que nous, elle ne s’agite pas pour rien. Tant que pour elle le problème ne sera pas réglé, elle n’aura de cesse d’envoyer des injonctions plus haut, au « général », au mental. Et rien ne peut apaiser ce soldat s’il considère qu’il y a un danger. Des massages (crâniens surtout) peuvent être efficaces, l’acupuncture aussi; si vraiment pas le choix, des somnifères… Mais seulement temporairement, car en général les causes de l’insomnie sont beaucoup plus profondes.

Comme je l’ai dit c’est donc c’est que votre guerrier intérieur sent que « quelque chose ne va pas ». Quoi ? Quelque chose dans votre vie _cela peut être financier, relationnel, professionnel…_ qu’il est urgent d’ajuster. Votre intérieur sent le danger et vous devez rapidement prendre en compte le message et voir comment réagir.

Si vous avez des insomnies, c’est que vous êtes en fait assez éveillé, vous sentez que des choses ne vont pas, et c’est déjà pas mal. Les endormis existentiels de service, les consommateurs arrogants et stupides n’ont pas ces problèmes en général car ils ont déjà depuis longtemps annihilé leur conscience en profondeur. Comme on dit, « les salauds dorment en paix. »

Donc comment résoudre le problème, comment calmer la sentinelle ?

Résolutions, méthodes possibles

D’abord je pense qu’il est important de faire des listes, de tout noter de ce qui vous semble important à faire prochainement, car cela vous permettra de ne pas l’oublier, et donc justement de diminuer le niveau d’inquiétude profonde.

Ensuite de se faire un genre de petite méditation récapitulative le soir, où vous abordez intérieurement tous les sujets qui vous semblent importants, du plus concret au plus subtil, et tenter d’en tirer des conclusions justes, si possible définitives et efficaces à chaque fois. Cela permet parfois de voir apparaître en surface des sujets qu’on avait occultés et qui se révèlent en réalité d’une certaine importance. Des idées peuvent nous venir, auxquelles on aurait pas pensé et se révéler utiles. Pour ma part, il me faut souvent une heure par soir de cette pratique, avec la fameuse liste devant moi.

L’introspection

Une autre chose qu’on peut faire, dans la continuité du reste, et si l’on se sent toujours agité, c’est d’aller voir en soi-même les causes profondes de cette agitation, car elles sont parfois difficiles à saisir. Nous sommes tellement déshabitués à l’introspection (dans notre mode de vie trépidant et un peu trop tourné vers l’extérieur) que cela nous parait un monde, mais en fait je pense que l’introspection en tant que pratique _différente à chaque fois_ est présente dans le quotidien de toutes les cultures traditionnelles.

Il s’agit de plonger en soi-même comme à l’intérieur de la mer, et de demander à cette agitation, à cette énergie sifflante, quelle est sa requête. L’inconscient nous répond en général par images qu’il faut traduire en réalités. Pour cela il vaut mieux avoir une posture assez méditative (le demi lotus convient bien), le dos droit surtout, très important pour la lucidité et l’impartialité de la conscience.

Lorsque cette « requête intérieure » a été prise en compte par le conscient, et que des actions en conséquence ont été mises en place, « la sentinelle » lâche et vous laisse dormir.